Les Coucous

Bienvenue !

AfficheLes Coucous en quelques mots ...coucous faim rougeso

.

.

Troupe médiévale composée d'archers et de civils ; au menu, tir à l'arc, jeux, tissage, cuisine et enlumineresse professionnelle.. Le tout dans un esprit de partage et de lumière sur le moyen âge dit féodal.

Baptisés Coucous car tendance (passée?) à chercher pitance chez les autres troupes., nous sévissons principalement sur les 2 Savoies contemporaines.

L'année 2017 est particulière puisque nous organisons notre premier tournoi d'archerie médiévale, dont vous trouverez toutes les informations disponibles en cliquant ici ou sur l'affiche ci contre.

Vous trouverez également sur ce blog nos fêtes passées ou à venir, ainsi que des clichés sur nos réalisations et que nos prestations., et, sur la page présente, nos actualités et inspirations du moment.

Bonne visite !

 

 

 


18 mai 2017

Camp d'Alby, nous sommes rentrés ...

Encore un franc succès pour les Médièvales d'Alby, le soleil, les animations, le public étaient là. De plus, l'agrandissement du terrain de la fête a apporté un vrai plus, pour les beaux yeux des visiteurs ;p

Coté Coucous, la fête s'est aussi bien passée ; nos archers ont vu encore moult futurs archers confirmés ;) ; l'enlumineresse, des futurs artistes ; les toupies ont eu le tourni; Tata Michèle a joué aux noisettes ; et j'ai regardé tout ça en tissant entre deux explications.. Mais surtout, nous avons été gâtés par notre cuisinière (hum, le lapin ! , miam les rissoles ! ).

Pour conclure, encore une mention spéciale à Manche qui, cette fois, n'a rien trouvé de mieux qu'un camail pour se protèger du soleil ... la bonne excuse a été de pouvoir expliquer plus facilement les tactiques de tir !

Merci à Alby Médiévales pour cette réussite !

camp alby 2017

Posté par Sophie des Bois à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mai 2017

Alby sur Chéran : 13 et 14 mai 2017

Et oui, nous serons de nouveau à Alby sur Chéran ce week end.

Cette année, la fête sera un peu plus grande, un peu plus de troupes et toujours autant d'activités et de spectacles au rendez vous ! Les informations sont disponibles sur le site internet d'Alby médiévales. , programme ici.

Vous trouverez notre pas de tir à l'arc derrière l'Eglise, ainsi que les jeux de plateaux, le tissage et notre enlumineresse. On rappelle aux grands enfants que même à 80 ans, on a le droit de tirer à l'arc, d'enluminer ou de jouer chez les Coucous !

A ce week end !

affiche_2017_alby sure chéran

Posté par Sophie des Bois à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2017

A la recherche du fustib..... de la masse noble !

Après un hiver consacré à la conception d'une série de fustibale, le printemps est synonyme de retour à l'atelier (en hiver il n'est pas chauffé et donc pas agréable).. Deux projets en cours : une grosse masse et (encore !!) une arbalète.

Pour l'arbalète, moins d'improvisation, et moins de "à vue de nez", l'arbrier sera en frêne, facile à travailler surtout quand il faut creuser l'encoche de la noix de tir, et l'arc en frêne aussi. Les deux pièces viennent du même arbre, un frêne qui a poussé à Pralognan, lentement, petit mais suffisamment joli et intéressant pour ce projet.. Pas de photos pour l'instant mais cela devrait venir.

Avec le plateau d'où j'ai tiré l'arbrier, j'ai également pu tirer 4 beaux morceaux de 6,5 cm par 6,5 cm sur 90 cm de long. Avec trois d'entre eux, je devrais pouvoir faire un fauteuil pliant (encore un projet en souffrance), et avec le dernier, j'ai concç une grosse masse, que je vais baptiser "la masse noble" en référence aux haches nobles que deux connaissances manipulent depuis quelques temps à l'entraînement...

masse noble 85 cm de bon fr êne, agrémenté de 16 pointes à tête forgée. A utiliser à deux mains de préférence.

 

Posté par pralolo à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 avril 2017

Ou quand on oublie ses affaires de tissage

Le temps passe, et rien de neuf sur le blog, alors que je tisse toujours.

Tout d'abord le final des photos de tissage au peigne postées il y a déjà longtemps : il s'agissait d'un tissage de 32 fils dont la trame a été sérrée dans le but de faire une ceinture, c'est réussi.

ceinture peinge serrée détail ceinture peigne serré

 tissage aux cartons

Depuis, d'autres tissages peigne et d'autres aux cartons, rien de particulier par rapport à ce que vous trouverez chez d'autres tisseuses., mis à part que je m'évertue à prendre des laines à tricoter et non du coton perlé, d'où un rendu plus "brut" mais facile à comprendre pour le néophyte.

 

L'objet de ce message est donc surtout Une expérience particulière, tisser en ayant oublié son matériel. Et de plus, le jour où je voulais m'essayer au double face !

- Tout d'abord le double face est une technique de tissage aux cartons dont le principe est d'obtenir un motif en négatif sur l'envers.

Donc ayant oublié métiers, cartons et laine, j'ai fini avec les pieds d'un banc comme métier, une brique de lait découpée pour les cartons et une vieille pelote de coton pour matière première. Rien de médiéval, même le fil coton un peu gros, mais la technique est intéressante.enfilage banc

.Tout d'abord le métier a été monté en continu c'est à dire que un même fil a été utilisé pour tout les fils de chaine sans avoir été coupé en morceaux et que les cartons ont été installés au fur et à mesure que je fesais des va et vients avec ma pelote.. Confortable si l'on trouve la bonne longueur et si l'on peut laisser le travail installé jusqu'à achèvement. On peut aussi l'en enlever et le réinstaller sur un vrai métier à tisser ou tisser à la ceinture.

Ensuite le tissage double-face. Donc pour obtenir un motif identique sur l'envers et l'endroit, en négatif, on va calculer ses tour de cartons de manière à répéter les motifs en haut et en bas. Le plus simple étant de partir avec seulement 2 couleurs, ici 2 bleus côte à côte et 2 blancs côte à côte.

brique endroit envers  

- Pour continuer mes mesaventures de l'an passé, ce jour-là je voulais aussi tisser au peigne sans peigne. , j'ai fait également du tissage en soulevant simplement un brin sur deux à l'aide d'une ficelle et d'un baton, c'est un peu galère mais c'est le même principe qui est utilisée pour le tissage sur métier vertical à pesons. On obtient donc la même armure toile.

tissage toile levé  tissage toile coton perlé  réalisé en coton perlé donc résultat très fin

 

- Et pour finir, un petit essai de reconstitution, j'ai tenté le galon avec cartons à 2 trous. tissage 2 trous lin xtissage 2 trous linJe suis tombée sur une ceinture de l'age du bronze qui semblerait-il aurait pu être tissée avec des cartons à 2 trous. Le tissage aux galons permet d'avoir déjà une solidité supérieure à un tissage toile classique et donc n'avoir que deux trous limite l'épaisseur comparé aux cartons 4 trous.Gauche

Le final est ici une lanière réalisée en lin brut. qui servira pour le matériel.

 

En bilan de ces "Expériences" : à retenter avec de la vraie laine fine et plein d'idées de motifs et d'armure pour la suite ! Pour une ceinture ou  pour une lanière de fustibale, à réfléchir !

.

A bientôt,

Sophie du carre

 

 

Posté par Sophie des Bois à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 mars 2017

A la recherche du fustibale épisode 4 (et un peu le 5)

Après 3 fabrications différentes (voir épisodes précédents), je reviens pour préciser encore deux fabrications possibles pour les frondes.

La dernière proposition, c'est-à-dire la fronde entièrement tressée à l'aide d'un fil de lin, revenant finalement à moins de 2 euros de matériel de fabrication, posait le problème du temps et des longueurs utilisées, synonyme de noeuds.

Suite à une remarque, j'ai utilisé une corde déjà prête en chanvre, de 6mm de diamètre.fronde chanvre Le tressage est bien plus rapide mais le rendu est bien plus rigide. Convaincant mais je pense qu'il faudra plusieurs utilisations pour assouplir la fronde..

épissoire

 

 

 

 

DOnc pour réaliser un nouveau fustibale, je suis revenu au tressage simple, mais n'ayant pas de cuir pour la poche, j'ai réfléchi et repenser à un sac tressé, réalisé par la troupe Cité d'Antan (qui au passage sont des ..... Waouhhh !! dans leurs tests et leurs reconstitutions). : http://www.citedantan.org/site/index.php/fiches-pratiques/12-costume-civil/41-besace-de-berger

Et j'ai entrepris donc de réaliser la poche avec le tressage. Pour cela, et pour être régulier, une planche, des clous et des noeuds.

Résultat :

poche tressée

 

 

Allez, maintenant le test !!!

Posté par pralolo à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2017

A la recherche du fustibale... épisode 3

Après un long moment de réflexion (et il faut le dire, la recherche d'une grosse dose de courage !!) je me suis lancé dans la confection ultime du fustibale.

Déjà un point sur les essais.. Lors du dernier épisode, j'avais évoqué une fragile de la poche en cuir sur une fronde simple. Après de nouvels essais, je confirme cette fragilité. Il vaut mieux essayer la poche tressée, qui renforce la poche et absorbe une partie de la force de rotation et de tension..

 Donc pour finir, je me suis lancé dans la confection d'une fronde avec poche entièrement tressée, en me basant toujours sur le tressage de la fronde de Malorque associé à un tressage de poche, fait à la paracorde..

(voir vidéo suivante pour l'explication https://www.youtube.com/watch?v=mv5uPzLEGAg).

Sur cette vidéo, la personne (anglaise ou américaine) donne une longueur de paracorde en pouce La fronde nécessiterait 25 pouces de corde, soit environ 7,60 mètres.. Comme l'objectif est de réalisée l'intégralité de la fronde en tresse, anneau compris j'ai évalué la taille nécessaire de départ..

Donc j'ai pris 6 brins de 18 mètres de fil de lin acheté en grande surface., et j'ai tressé l'anneau comme expliqué dans l'épisode précédent.

Puis j'ai entrepris le tressage de la corde.. Et j'ai passé beaucoup de temps à démeler les fils. Il faut que je trouve une technique pour pouvoir tresser avec des fils de 9 mètres sans emmeler. Mais après quelqImg_5639ues heures, j'obtiens une corde d'environ 7,60 mètres, soit la taille recommandée.

Ensuite à l'aide des informations de la vidéo, j'entreprends le tressage de la poche. A la fin, la poche fait 20 cm de long, sur 8 cm de large, les deux brins de la fronde mesurent 70cm et il me reste presque 30 cm de corde. Donc je suis large au niveau des dimensions.Img_5642

Il me reste maintenant à tester le fustibale.Img_5645

Rajout du lendemain : essai effectué, fustibale adopté !!!

Posté par pralolo à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2017

Tournoi d'archerie à Montdenis

 

Affiche

Et oui, enfin, après avoir chanter dans les champs (de tir), les Coucous passent à l'écrit avec l'affiche ! Mais pas que, des infos sont également en ligne : il suffit de cliquer sur l'image pour en savoir plus.

La page sera régulièrement mise à jour au fur et à mesure des préparatifs.

 

Posté par loofiebrod à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 janvier 2017

Meilleurs voeux

revoeux17

Posté par loofiebrod à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2016

Moyen Age et bande dessinée (3) : quand le Japon s'inspire de l'Europe

 

Pour cette rubrique, je m'intéresserai à quelques séries écrites par des auteurs japonais (Baaaaaah !! vous savez des mangas !!!) qui ont pour source d'inspiration l'histoire européenne. Je m'éloignerai donc un peu du Moyen Age, pour couvrir une période plus large. Et on s'aperçoit finalement que les "mangas" ne sont que des bandes dessinées et qu'il peut y avoir autant de différences entre deux "mangas" qu'il en existe entre Tintin et Gaston Lagaffe. Je rappelle que je parle de bandes dessinées, qui romancent parfois l'histoire, comme n'importe quel "écrivain historique". Pour avoir un livre d'Histoire, adressez vous à un historien.

ad astra 11) AD ASTRA : Remontons donc dans l'Antiquité et intéressons nous à la Seconde Guerre Punique (218-201). Rappel rapide : Hannibal général de Carthage désire prendre sa revanche sur Rome et l'attaque par le nord, par terre et non par mer. Après une décennie où les Romains ont bien "serré les fesses", ils réussissent à reverser la situation et vaincre. La série Ad Astra de Mihachi Kagano revient sur cet épisode en se concentrant surtout non sur Hannibal mais sur son principal adversaire, Scipion. Oubliez la traversée des Alpes, les grandes batailles (même si elles sont détaillées) et vivez cette guerre du côté de ceux qui se font exploser !! La série romance en partie l'histoire pour pouvoir mettre face à face certains protagonistes, comme la rencontre possible entre Scipion et Archimède. Une série bien documentée, bien illustrée même si l'auteur est un peu léger sur les décors et les reconstitutions des villes.. 

Eureka-komikku

Sa lecture peut se compléter avec Eureka ! de Hitochi Iwaaki qui reprend la prise de Syracuse par les troupes romaines et la mort de son plus célèbre citoyen, Archimède

hawkwood 1

2) Hawkwood, un mercenaire au temps de la guerre de Cent ans :

COntrairement au titre, la série s'intéresse surtout au début de la Guerre de Cent Ans, lors de la chevauchée d'Edouard III de 1346, qui se conclut par la bataille de Crécy.. D'un point de vue graphique, l'auteur est assez éloigné de la réalité historique : certes les soldats ont des gambisons, des masses, des épées, des arcs, des arbalètes, mais les chevaliers sont bizarres, avec des visières de heaume plates (ouille le nez !), des lances de charge courtes. Le scénario est plus convaincant à la condition que l'on s'intéresse plus aux tractations mercantiles des troupes de mercenaires qu'aux plans militaires des troupes anglaises.

La série se lit bien, et en plus elle ne fait que 8 volumes (le 7ème va sortir débutr 2017)

 

Pralolo

Posté par pralolo à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,