LE POIVRE :

poivre

Une des épices phare du Moyen-âge. Posséder du poivre c'était posséder une véritable fortune.
Il existe deux sortes de poivre : le rond et le long. Tous deux proviennent de lianes de la même famille.
Le poivre rond: se présente sous différentes couleurs. Le poivre vert est cueilli avant maturité. Le poivre rouge est cueilli à pleine maturité, le blanc est constitué de baies mûres débarrassées de leurs enveloppes. Le poivre devient noir lorsqu'arrivé à maturité on le laisse sécher.

Le poivre long : sa saveur est moins prononcé que celle du poivre rond. Il est plus cher et c'est à lui que va la préférence au moyen âge.


La légende raconte que les poivriers poussent en buissons gardés par des serpents venimeux. L'homme afin de s'en emparer met le feu aux buissons dans le but de faire fuir les reptiles. Les grains de poivre qui étaient verts sont alors noircis et c'est à ce moment-là que l'on peut les consommer.
Au moyen-âge le poivre est reconnu pour ses propriétés digestives, on lui prête aussi la capacité d'être un contrepoison (non confirmé à l'heure actuelle)

LE CUBEBE :

cubèbe

Epice de la même famille que le poivre originaire d'Inde.
Les baies récoltées avant maturité sont séchées.
A l'époque médiévale le cubèbe est beaucoup employé dans la cuisine anglo-normande du XIII èm siècle

 

 

LA CARDAMOME:

cardamome 

Plante de la même famille que le gingembre. Il faut cueillir les gousses des fruits juste avant maturité sinon elles éclatent. L'opération doit se faire à la main. Il faut 40 000 graines de cardamome pour obtenir un kilo d'épice.

Cette plante possède des qualités contre les affections dentaires, les maux de gorge et à priori contre les venins de scorpions et de serpents.
Sémiramis – reine de Babylone- aromatisé son vin avec des graines de cardamome et le faisait boire à ses amant afin de leur redonner de la vigueur.

 

LA MANIGUETTE:

maniguette

 

La graine du paradis est originaire d'Afrique, c'est le fruit d'une plante herbacée vivace introduite en Europe au XIIème siècle.
La maniguette connaît un immense succès en France où on l'appelait graine du paradis car au Moyen-âge on pensait que le paradis terrestre se situait à la source du Nil, or on ne savait pas où le Nil prenait sa source. Imaginez donc manger un morceau du paradis!!!
De plus son goût est proche du poivre et son coût est beaucoup moins élevé : une raison de plus pour l'utiliser.
Utilisée jusqu'au 17èm siècle, elle tombe ensuite en désuétude.
La maniguette possède des vertus stimulantes, diurétiques et digestives; elle serait également aphrodisiaque.

 

 

 

LE CUMIN:

cumin 

Originaire du bassin méditerranéen dans la vallée du Nil.
Au Moyen-âge on pensait qu'un petit sachet de graines placées sous le matelas éloignait les sorcières et protégeait des mauvais sorts.
En cuisine elle est l'épice principale de la "Comminée" qu'elle soit réalisée avec de la volaille, de l'amande ou du poisson.

LA CORIANDRE:
coriandre

 

Originaire du Proche-Orient, Moyen-Orient et de l'Asie du Sud-Est, la coriandre s'est très bien acclimatée au bassin méditerranéen.
Au Moyen-âge on utilise les graines pour aromatiser les mets. Il est aussi reconnu pour ses nombreuses propriétés médicinales dont la facilité de la digestion.