SANG-DRAGON

sang

Résine de couleur rouge extraite d'un arbre tropical. Au Moyen-âge, elle était connus pour ses propriétés hémostatiques (théorie des signatures). En cuisine, elle est surtout utilisée dans les recettes anglo-saxonnes du XIIIèm siècle. Aujourd'hui elle a perdu son usage alimentaire mais est utilisée en cosmétique.

CLOU DE GIROFLE:

clou de girofle 

Il provient d'Indonésie et il est si précieux qu'on le conserve dans des coffres en or. C'est l'une des épices les plus employés dans la cuisine médiévale française où on l'apprécie pour sa saveur âcre et puissante.

SAFRAN

safran 

L'une des épices les plus estimées au Moyen-âge car il donne au plat une saveur particulière mais le colore aussi en jaune éclatant. Le prix de l'épice était à l'époque tout aussi que maintenant car il faut le récolter à la main. De ce fait seul les riches pouvaient s'en procurer.
La tricherie était aussi courante avec cette épice, on la remplaçait par de la poudre de brique ou par une plante similaire. Mais attention à ne pas se faire prendre sinon on y perd sa main.
Il était connu pour lutter contre les mauvaises odeurs ainsi en portait-on dans un petit sachet lorsque l'on se rend dans des lieux publics et on lui prêtait une propriété hémostatique.

 

MUSCADE:

muscade

 

Il faut être patient pour récolter de la muscade car ce n'est qu'au bout de 7 ans que l'arbre fleurira et donnera donc les noix présente à l'intérieur d'une coque. La muscade est une épice culinaire mais aussi pharmaceutique (lutte contre la goutte)

 

MYROBOLAN:

myro 

ou fruit de l'éternelle jeunesse, le fruit desséché de l'arbre tropical le badamier. Longtemps utilisé en pharmacie pour ses propriétés purgatives et son pouvoir de régénérescence. En cuisine elle est utilisée dans la confection des gâteaux.