Ce week-end (12-13 août 2017) comme annoncé, nous avions un camp à Praz sur Arly. On nous a demandé de participer à une scène de brigandage où nous devions tenir le rôle des gardiens du convoi attaqué par une bande de vikings assoiffés de ...... assoifés !!

Le scénario prévoyait que nous subissions une attaque de la part d'archers (joués par les Perces-Mailles) à laquelle nous répondions protégé par un bouclier tenu par....... quelqu'un ?! Ayant une confiance plus que relative envers ce..... quelqu'un, j'ai rapidement ressorti le pavois en cours de fabrication (depuis deux ans un peu près) et je l'ai terminé, du moins pour qu'il soit opérationnel et securitaire. Il faudrait ensuite apporter des modifications pour lui donner sa touche finale, comme limer les boulons disgracieux, les anneaux nickelés et bien sûr peindre une image pieuse comme un St Sébastien transpercé (ce qui aurait un lien avec la citation latine choisie "Hic sanguinarem potet, hunc morire potet." ("Si ça peut saigner, ça peut mourir) citée par le major Alan « Dutch » Schaefer., dans Prédator !

Merci à Agathe pour avoir jouer les mannequins.

1

2

3

 

4

 

 

 

 

Pour les commentaires des photos, allez dans l'album "pavois : reconstitution"

PS : Finalement, nous avons attaqué le convoi, et tiré sur le convoi, et donc sur notre pavois, confié à la Guilde du Dragon de Tirecorde.

PPS : rajout de photos sur la peinture du pavois